Créer pour apprendre : des enluminures animées avec Images Actives.

« J’entends et j’oublie. Je vois et je me souviens. Je fais et je comprends. » Confucius.

Comment apprendre sa leçon d’histoire autrement avec le numérique ? En faisant ! L’utilisation des TICE permet de redéfinir certaines tâches réalisées par les élèves, notamment la création. Des applications comme Images Actives permettent de réaliser des supports de connaissances créés par les élèves, pour les élèves et avec les élèves …

1ère étape : apprivoiser le logiciel Images Actives.


Images Actives, un logiciel d'exploration de l'image.

Images Actives, un logiciel d’exploration de l’image.

   Avant de se lancer dans les apprentissages avec les TICE, l’enseignant doit certes maîtriser les outils numériques (logiciel, applications, PC, tablettes …), mais l’étape la plus décisive est celle de convertir sa classe à l’utilisation de ces nouvelles technologies ! Il faut donc que les élèves passent le cap de l’excitation et apprivoisent ces outils pour qu’ils deviennent de simples supports de cours.

   Cette activité organisée en début d’année en classe de 5ème est une bonne entrée en matière. Après une phase de découverte et de manipulation, ils vont pouvoir se lancer dans la CREATION ! Des élèves et leur professeur qui entrent dans la pédagogie active et collaborative … quel programme !

2ème étape : élaborer un scénario pédagogique « tout terrain ».


Evernote : une application qui permet de partager des carnets entre le professeur et sa classe.

Evernote : une application qui permet de partager des carnets entre le professeur et sa classe.

      L‘une des difficultés inhérente à l’intégration des TICE est celle du BUG … Il faut dans la mesure du possible assurer ses arrières soit en élaborant un plan B, soit en établissant un scénario pédagogique réalisable. Il ne faut pas être trop ambitieux sur le papier lorsque l’on est dans la phase de réflexion car la réalité du réseau internet de l’établissement va vite refroidir vos ardeurs.

      Etant tributaire de la bande passante de l’établissement, il suffit de sortir une douzaine de tablettes (Samsung Tabs pour cette expérimentation) et d’utiliser des applications « fiables ».

    En utilisant Evernote qui est déjà installé dans les tablettes numériques du collège, je compte rester dans les sentiers battus … pour envisager un scénario pédagogique qui tienne la route.

      Dans un carnet partagé, ils ont accès aux consignes qui vont leur permettre de créer des enluminures animées extraites du manuscrit des Très Riches Heures du duc de Berry.

3ème étape : les TICE doivent être au service des apprentissages du cours d’Histoire.


Les TICE au service des apprentissages disciplinaires.

Les TICE au service des apprentissages disciplinaires.

   L‘écueil serait d’évaluer principalement les compétences du B2i à travers cette activité. Il faut centrer les objectifs de la séquence sur l’acquisition de capacités et de connaissances en Histoire. Cette exigence n’est rendue possible que si la 1ère étape a bien été réalisée par les élèves. Il faut s’affranchir des aspects techniques pour entrer dans les apprentissages purement disciplinaires.

  L‘exploitation des enluminures du manuscrit des Très Riches Heures du Duc de Berry est un véritable trésor iconographique pour entrer les apprentissages sur le société médiévale.

  Le musée de Condé à Chantilly conserve ce manuscrit  et a élaboré un dossier pédagogique pour les enseignants et leurs élèves. Ces enluminures permettent en classe de 5ème de traiter par sa seule lecture, une grande partie du thème sur la féodalité et les travaux des paysans.

4ème étape: créer des enluminures animées avec les élèves, par les élèves et pour les élèves !


Une référence pour la description des enluminures : ouvrage de Jean Dufournet, Ed. Bibliothèque de l'Image, 1995.

Une référence pour la description des enluminures : ouvrage de Jean Dufournet, Ed. Bibliothèque de l’Image, 1995.

     Une des références universitaires qui permet de décrypter les 12 enluminures du calendrier du manuscrit est l’ouvrage de Jean Dufournet, professeur à la Sorbonne nouvelle. L’enseignant peut proposer des extraits aux élèves pour les aider à interpréter les sources iconographiques très « riches » de sens et d’information sur la vie quotidienne médiévale.

     Les élèves doivent d’abord sur un support papier concevoir leur découpage de leur enluminure en fonction des informations qu’ils veulent faire apparaître de façon augmentée dans l’application Images Actives. Ensuite, ils peuvent créer leur image active soit en version « Découverte » soit en version « Quizz ».

    Vous pouvez cliquer sur le lien  pour avoir un aperçu du rendu sur tablette tactile sur lequel les élèves se sont exercés : Château de Dourdan.

Share Button

Comments are closed.